fbpx
01 80 49 04 16

Comment devenir formateur professionnel pour adultes : 6 questions fondamentales à se poser

SOMMAIRE

Vous êtes coach, consultant(e), en reconversion professionnelle, vous possédez une expertise dans un domaine en particulier, vous êtes passionné (e), vous avez envie de partager un savoir et vous vous interrogez sur le parcours à suivre pour devenir formateur.

Cependant, plusieurs questions viennent à vous : pour quelle raison devient-on formateur ? Quel diplôme valide ce nouveau statut ? Quelle école choisir pour acquérir ces compétences ? Dans quels domaines gagne-t-on sa vie ?

Dans cet article, nous aborderons successivement ce qu’est le métier de formateur, les domaines dans lesquels on peut en vivre, les qualités requises, mais également comment devient-on formateur et quelle école choisir.

1- Qu’est-ce que le métier de formateur ?

DÉFINITION DU MÉTIER DE FORMATEUR

Le formateur (ou la formatrice) reçoit un public d’adultes, salariés de tout statut ou des demandeurs d’emploi, à qui il transmet des connaissances théoriques, pratiques et professionnelles très spécialisées.

Il s’intéresse à la dimension des savoir-faire et des savoir-être correspondant à une demande qui émane d’une ou plusieurs entreprises, ou encore d’un service de ressources humaines.

LA DÉFINITION DE FORMATEUR SELON FRANCE TRAVAIL (ex-PÔLE EMPLOI) :

« Réalise, dans le cadre de la formation continue, les apprentissages des savoirs et des savoir-faire de publics adultes ou jeunes afin de favoriser leur insertion professionnelle ou leur adaptation aux évolutions techniques et professionnelles ». En savoir plus ici sur la fiche emploi par France Travail

Le formateur professionnel va pouvoir exercer dans des domaines divers liés à ses anciens postes et donc à ses compétences acquises tout au long de sa vie professionnelle.

2- Dans quels domaines recherche-t-on des formateurs / formatrices pour adulte ?

La formation tout au long de la vie est aujourd’hui reconnue comme une nécessité. Près de 15 milliards d’euros sont consacrés chaque année à la formation avec des aides gouvernementales (CPF et autres subventions). Ce chiffre, multiplié par 3 depuis la réforme de la formation professionnelle et les années Covid, est révélateur de l’opportunité qui existe pour toutes les personnes qui souhaiteraient s’installer en tant que formateur professionnel pour adultes.

On peut devenir formateurs dans tous les domaines. Les enseignements sont très variés ; ils portent sur des disciplines générales (mathématiques, français, anglais notamment) ou professionnelles (comptabilité, bâtiment, mécanique, nouveaux logiciels…), mais aussi comportementales (prise de parole en public, gestion du stress, management d’une équipe, coaching…).

LES 8 FORMATIONS PROFESSIONNELLES LES PLUS DEMANDÉES EN FRANCE EN 2023

Voici un aperçu des 8 formations professionnelles les plus demandées en France en 2023 :

  1. Développeur Web et Mobile : La demande pour les développeurs web et mobile continue de croître avec l’essor du numérique. Les entreprises cherchent constamment à améliorer leur présence en ligne et à développer des applications mobiles pour atteindre un public plus large. Ces formations offrent des compétences en codage, en développement d’applications et en gestion de projets numériques.
  2. Data Analyst : Avec l’explosion des données disponibles, les entreprises ont besoin de professionnels capables de les analyser et d’en tirer des insights pertinents. Les formations en data analysis incluent l’apprentissage des langages de programmation tels que Python et R, ainsi que des outils de visualisation de données comme Tableau.
  3. Cybersécurité : La cybersécurité est devenue une priorité pour toutes les entreprises face à la hausse des cyberattaques. Les formations dans ce domaine couvrent les méthodes de protection des réseaux, la détection des intrusions et la gestion des incidents de sécurité. C’est un secteur en constante évolution, offrant de nombreuses opportunités.
  4. Marketing Digital : Le marketing digital est indispensable pour les entreprises souhaitant rester compétitives dans un marché de plus en plus connecté. Les formations couvrent des sujets tels que le SEO, le SEM, le marketing des réseaux sociaux et l’analyse de performance, permettant aux professionnels de concevoir et d’exécuter des stratégies marketing efficaces.
  5. Gestion de Projet : La gestion de projet est essentielle pour mener à bien les initiatives complexes des entreprises. Les formations en gestion de projet enseignent les méthodologies comme Agile et Scrum, et développent des compétences en planification, gestion des ressources et communication. Cela permet aux managers de s’assurer que les projets sont réalisés dans les délais et les budgets impartis.
  6. Commerce International : Avec la mondialisation, les compétences en commerce international sont de plus en plus prisées. Les formations dans ce domaine couvrent la logistique, les négociations commerciales, les réglementations internationales et les stratégies d’entrée sur le marché, aidant les entreprises à s’étendre globalement.
  7. Transition Énergétique et Développement Durable : Face aux enjeux climatiques, les compétences en transition énergétique et développement durable sont en forte demande. Les formations dans ce secteur abordent les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, la gestion des ressources naturelles et les politiques environnementales, préparant les professionnels à répondre aux défis écologiques actuels.
  8. Ressources Humaines : La gestion des ressources humaines évolue avec l’apparition de nouvelles attentes des employés et des réglementations. Les formations en RH incluent la gestion des talents, la diversité et l’inclusion, le bien-être au travail et les relations sociales, permettant aux professionnels de mieux gérer les équipes et de favoriser un environnement de travail harmonieux.

 

Ces formations reflètent les tendances actuelles et les besoins émergents du marché du travail en France, offrant de nombreuses opportunités pour ceux qui souhaitent se former ou se reconvertir.

3- Quelles qualités faut-il pour devenir formateur ?

On peut distinguer deux catégories de compétences que doit acquérir le formateur : le savoir-faire et le savoir-être. Il est probable que vous possédiez déjà certain(e)s de ces compétences. Dans le cas contraire, les formations pour devenir formateur sont là pour vous permettre de les acquérir.

Formateur-coach Professionnel RNCP

QUELS SONT LES SAVOIR-FAIRE NÉCESSAIRES AU MÉTIER DE FORMATEUR ?

Le formateur sait comment faire pour s’adapter à son public

Le formateur doit savoir s’adapter à chaque public et gérer des niveaux de profils très variés des personnes qu’il ou elle forme (avec ou sans diplôme, peu ou beaucoup d’expérience…).

Le formateur sait comment faire pour garder son autonomie

Comme pour tout enseignant qui se trouve face à un public, la capacité du formateur à réguler les dynamiques de groupe est essentielle. Il est amené par ailleurs à se déplacer dans les entreprises pour assurer des formations sur site. Ce métier exige une grande autonomie intellectuelle et psychologique.

Le formateur sait comment assurer une veille métier

Il est fortement conseillé d’être en veille constante pour adapter sa pratique aux nouvelles exigences de son domaine et inscrire son activité dans la durée. Le formateur doit non seulement mettre à jour ses connaissances, mais aussi mettre en place une veille rigoureuse afin de se tenir au courant des dernières modifications réglementaires du secteur et des attentes des entreprises.

Le formateur sait construire un contenu pédagogique

Le formateur définit le contenu pédagogique et le déroulement de la formation. Il conçoit des exercices, des mises en situation, des documents de synthèse qui constituent autant d’outils pédagogiques aptes à transmettre des savoirs et des pratiques, toujours dans le souci d’adaptation au public stagiaire et à l’objectif de la formation.

Le formateur sait comment évaluer les compétences

En fin de stage, le formateur évalue les résultats pour établir un bilan et s’améliorer au niveau de ses interventions.

Le formateur sait comment animer une formation digitale

Se former à l’animation digitale : le métier évolue et les compétences également. Animer une communauté d’apprenants sur des supports digitaux fait partie des nouvelles compétences du formateur.

QUELS SONT LES SAVOIR-ÊTRE NÉCESSAIRES AU MÉTIER DE FORMATEUR ?

Posez-vous les questions suivantes pour évaluer votre niveau d’intégration de ces différentes compétences relatives au savoir-être du formateur. Si vous ne vous y retrouvez pas, rassurez-vous, les formations pour devenir formateur pour adultes avec un titre professionnel sont là pour vous les enseigner !

Êtes-vous pédagogue ?

Vous prenez le temps d’expliquer, trouver des solutions pour vous faire comprendre ?

Êtes-vous patient ?

Comment réagissez-vous si une personne ne comprend pas votre question ? Reformulez-vous ou passez-vous votre chemin ?

Aimez-vous le contact humain ?

Allez-vous spontanément vers les autres ?

Savez-vous écouter votre interlocuteur ?

Prenez-vous le temps de comprendre la problématique de l’autre et savez-vous adopter votre attitude face à l’autre ?

Êtes-vous créatif ?

Être formateur pour adultes, c’est aussi savoir faire preuve de créativité, de dynamisme et d’enthousiasme. Des qualités fondamentales qui favorisent grandement l’apprentissage de notions parfois très complexes.

Etes-vous bienveillant ?

Une disposition empathique qui doit naturellement vous amener à prendre en considération les particularités, le potentiel et les difficultés des participants mais aussi critiques, remarques auxquelles vous pouvez être confronté(e).

Si vous avez répondu oui à la majorité des questions, formez-vous au métier de formateur, car il semblerait que vous soyez fait(e) pour ça ! Il reste à trouver la bonne formation pour… devenir formateur professionnel pour adultes, certifié RNCP.

4- Quel parcours choisir pour devenir formateur pour adultes ?

Pour devenir formateur, il existe principalement deux options :

LE PARCOURS UNIVERSITAIRE

Le cursus universitaire tel que la licence professionnelle « métiers de la formation de base et de l’insertion des adultes », accessible à Bac+2 ; La formation est longue, mais l’apprentissage et l’intégration sont de très bonne qualité.

Pour compléter une formation diplômante existante, Les masters professionnels spécialisés et des formations proposées par le Cnam, l’AFPA…

LE PARCOURS VERS UN TITRE PROFESSIONNEL DE FORMATEUR

Vous pouvez vous orienter vers un Titre Professionnel délivré par des organismes de formation. Certaines écoles vous proposent d’obtenir un titre professionnel en 6 mois. C’est une formation accélérée qui vous permet de faire face à la future législation et qui vous apportera de solides connaissances théoriques, mais également pratique via un stage d’immersion au cœur d’un organisme de formation.

Chez MHD Formation, cette formation dure de 6 à 12 mois selon que l’on choisit l’option formateur-professionnel simple ou l’option formateur-coach qui intègre les fondamentaux du coaching dans le cursus de formation.

Dans les deux cas, nos formations permettent d’obtenir le titre de formateur professionnel pour adultes avec le certificat RNCP. Notre formation demande de l’implication et du temps. Elle doit être complétée par un stage ou une expérience de 315 heures dans un contexte professionnel qui permet de valider les aptitudes au métier de formateur professionnel. L’option formateur-professionnel sans les fondamentaux du coaching est évidemment conforme au référentiel RNCP 37275 et conduit à l’obtention du titre professionnel. 

MHD Formation possède également un module de “Formateur occasionnel” pour les personnes qui ne souhaitent pas faire de la formation, leur métier, mais qui sont amenés ponctuellement à transmettre des savoirs ou des savoir-faire dans le cadre d’intervention en tant que coach ou consultant. Cette formation, considérablement plus courte, n’est pas inscrite au RNCP en revanche. 

QUEL STATUT CHOISIR POUR EXERCER MON MÉTIER DE FORMATEUR APRÈS MON DIPLÔME ?

Les postes de formateur salarié sont plutôt rares. Le métier de formateur professionnel pour adultes s’exerce donc beaucoup à travers un statut d’indépendant. Beaucoup de centres de formations font appel à des formateurs indépendants. Il reste à choisir la bonne école de formation.

5- Comment bien choisir une école pour se former au métier de formateur ?

Si vous souhaitez devenir formateur professionnel pour adultes indépendant, optez pour une école qui délivrera un Titre Professionnel.

Vous devez choisir une école qui délivre une formation reconnue par l’État. De cette façon, vous vous assurez que la formation peut être prise en charge par votre CPF et/ou par France Travail (ex-Pôle Emploi) et qu’elle vous apportera un contenu de qualité. La formation doit vous préparer à l’animation de la formation jusqu’au suivi et enseigner le métier dans son intégralité afin que vous garantissiez l’art de la transmission du savoir à vos stagiaires.

Enfin, pour faciliter son identification et la prise en charge financière des formations que vous dispenserez par l’OPCO de vos stagiaires, il est recommandé d’obtenir une certification Qualiopi. Cette certification est parfois lourde à assumer lorsqu’on est seul(e) et indépendant. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de formateurs professionnels se regroupent au sein de structures collectives (GIE, cabinets, coopératives…) pour mutualiser les coûts tout en bénéficiant du label, mais sans renoncer à leur indépendance d’exercice.

6- Comment intégrer les outils digitaux dans le métier de formateur professionnel ?

Lorsqu’on est formateur professionnel pour adultes, l’utilisation des outils digitaux peut grandement enrichir l’expérience d’apprentissage et améliorer l’efficacité de l’enseignement. Voici quelques conseils pour tirer le meilleur parti de ces outils :

  1. Plateformes de formation en ligne : Utilisez des plateformes comme Moodle, Blackboard ou Google Classroom pour organiser vos cours, partager des documents et suivre les progrès des apprenants. Ces outils permettent aussi d’administrer des évaluations et de fournir des retours personnalisés.
  2. Webinaires et visioconférences : Les outils comme Zoom, Microsoft Teams et Google Meet facilitent l’organisation de sessions de formation en direct, permettant des interactions en temps réel et des discussions en groupe. Ces plateformes offrent aussi des fonctionnalités telles que le partage d’écran, les tableaux blancs virtuels et les salles de sous-groupes.
  3. Ressources multimédia : Intégrez des vidéos éducatives, des podcasts et des infographies dans vos cours pour rendre l’apprentissage plus dynamique. Des plateformes comme YouTube, Khan Academy, ou TED Talks peuvent fournir des contenus pertinents et de haute qualité.
  4. Outils collaboratifs : Encouragez la collaboration entre apprenants avec des outils comme Google Docs, Trello ou Slack. Ces outils permettent de travailler ensemble sur des projets, de partager des idées et de communiquer facilement, même à distance.
  5. Applications de quiz et d’évaluation : Utilisez des applications comme Kahoot!, Quizlet ou Socrative pour créer des quiz interactifs et des évaluations formatives. Ces outils rendent les évaluations plus engageantes et offrent des feedbacks instantanés aux apprenants.
  6. Réalité virtuelle (VR) et augmentée (AR) : Explorez les possibilités offertes par la VR et l’AR pour créer des expériences immersives. Par exemple, des simulations peuvent être utilisées pour la formation pratique dans des domaines comme la médecine, l’ingénierie ou la gestion des situations de crise.
  7. Gestion de la communication : Utilisez des plateformes comme WhatsApp, Slack ou Telegram pour maintenir une communication fluide et continue avec vos apprenants. Ces outils peuvent être utilisés pour envoyer des rappels, partager des ressources ou répondre à des questions en temps réel.
  8. Analyse de données : Exploitez les fonctionnalités d’analyse de données des plateformes d’apprentissage pour suivre les progrès des apprenants, identifier les domaines où ils rencontrent des difficultés et adapter votre enseignement en conséquence. Des outils comme Google Analytics ou les tableaux de bord intégrés aux LMS peuvent fournir des insights précieux.

 

En intégrant ces outils digitaux dans votre pratique de formation, vous pouvez créer un environnement d’apprentissage plus interactif, flexible et adapté aux besoins individuels des apprenants, tout en optimisant votre propre efficacité en tant que formateur.

Enfin, avec l’arrivée de l’Intelligence Artificielle (IA) générative, les formateurs des années 2025-2030 disposent d’ores et déjà d’outils extrêmement puissants pour les aider à produire des contenus très attractifs et très efficaces sur le plan pédagogique. Il ne s’agit pas de sacrifier l’homme à la machine car le fond et l’expertise ainsi que la “ligne éditoriale pédagogique” restent bien de la responsabilité du formateur. Mais ces outils (outils auteurs notamment) sont incroyablement puissants pour produire des contenus attractifs. D’autres permettent de créer des avatars tellement réalistes qu’il est pratiquement impossible de les distinguer du réel.

Nous pensons chez MHD Formation qu’il ne faut pas avoir peur de ces technologies, qui font d’ores et déjà partie de notre quotidien, mais qu’il faut au contraire les maîtriser de la même manière qu’il est impensable aujourd’hui de ne pas utiliser les outils numériques (internet ou réseaux sociaux) pour communiquer et se faire connaître. 

PARLEZ-NOUS DE VOTRE PROJET DE FORMATION !