fbpx
01 80 49 04 16

Ecole MHD FORMATION

Qui sommes-nous ?

MHD FORMATION : en bref

MHD Formation est, par le nombre de stagiaires formés, la première école de formation aux métiers de l’accompagnement en France. On entend par métiers de l’accompagnement, les métiers du coaching et des thérapies brèves (PNL et hypnose). Nous sommes une société du groupe KEATIS.

Au cours de nos 15 années d’existence, nous avons formé plus de 5.000 personnes qui dans leur immense majorité ont été touchées par notre pédagogie et notre posture. Nous sommes une équipe de 15 salariés basée à Ivry-sur-Seine près de Paris, renforcée par une vingtaine de formateurs / tuteurs occasionnels, tous professionnels de l’accompagnement, qui interviennent sur nos 170 sessions de formation annuelles. Nos modules de formation sont disponibles en présentiel (à Ivry-sur-Seine, près de Paris ou en région) ou à distance. Nous avons également plus de 2.000 heures de formation en e-learning sur notre plateforme.

Notre pédagogie est totalement expérientielle et nous mettons un point d’honneur à faire expérimenter nos outils et nos méthodes directement en séance et en petits groupes. Nous veillons aussi à accompagner nos stagiaires pendant tout leur parcours chez nous, y compris pour le bouclage des financements.

MHD est un acronyme pour “Méthodes Humanistes de Développement”. Ceci résume particulièrement bien qui nous sommes et notre raison d’être.

MHD FORMATION : notre raison d’être

Depuis l’hiver 2023, nous avons collectivement réfléchi pour définir notre raison d’être. 

Notre monde est complexe, incertain, ambigu et volatile. Nous voyons bien les tensions sociales et environnementales qui naissent partout dans le monde. Nous sommes convaincus qu’en donnant les moyens à nos contemporains de gagner en conscience d’eux-mêmes, de leurs semblables et du monde, nous pourrons contribuer à rendre notre société durable et juste. Nous avons l’habitude de parler “d’écologie” dans nos formations. Il ne s’agit pas tant de parler du respect de l’environnement que du respect, de la conscientisation et de la prise en compte de nos besoins personnels en harmonie avec les besoins de nos environnements. Lorsqu’il accompagne une personne vers un état désiré, le coach ou le praticien doivent toujours s’assurer que les nouveaux comportements seront bien “écologiques” c’est-à-dire pleinement respectueux des équilibres et des besoins de la personne dans son environnement présent. 

C’est la raison pour laquelle nous pouvons dire que nous accompagnons les personnes pour augmenter leur capacité de discernement et par conséquent leur niveau de conscience.

Par “accompagner” on entend “coacher” une personne afin de lui permettre d’atteindre un ou des objectifs individuels de changement, en favorisant l’expérimentation et le feedback de cette expérimentation. Nous mettons en place un processus, mais c’est toujours la personne qui est actrice de son parcours. Nous cherchons à ce que chaque personne se responsabilise, c’est-à-dire sorte d’éventuelles postures victimaires ou infantilisantes. C’est un chemin d’émancipation individuelle. 

Nous sommes aussi “une pépinière d’apprenants”. 

Quand on dit “pépinière”, on souhaite que chacun(e) cultive ses talents. On est dans processus où on fait pousser et on aide à replanter et à recevoir des greffes. On entretient l’apprentissage. On attend de chaque personne de la communauté MHD soit dans l’intention de partager, donner, former, informer et transmettre, qu’il s’agisse d’un stagiaire, d’un formateur, d’un salarié ou d’une partie prenante. Depuis des années, ce qu’on nous renvoie, c’est l’image d’un lieu familial ou intime et d’ailleurs, pendant nos formations, on est amenés à se livrer. 

Dans cet esprit, il n’y a pas de rôle figé : on est capable de s’enseigner les uns-les-autres.

Avec “pépinière”, on fait aussi référence à l’écosystème dans lequel on évolue : complémentarité,  liens d’interdépendance et engagement les uns vis-à-vis des autres à un niveau individuel ou collectif, équilibre. On est dans une relation de don et de contre-don. On attend de chacun qu’il contribue et qu’il ne soit pas dans une posture de consommateur.

MHD FORMATION : nos valeurs

Nous avons identifié cinq valeurs que nous nous efforçons d’incarner et de cultiver, aussi bien dans nos sessions que dans nos bureaux à Ivry, près de Paris.

Nous formons des personnes à pratiquer un métier dans lequel elles sont seules, c’est-à-dire en tête-à-tête avec leur groupe ou  leurs clients. La responsabilité est une notion qui touche à l’éthique et au cadre légal. Avec la responsabilité, on sort de la passivité. On s’engage. Il y a une idée de rendre des comptes et d’assumer ce qu’on fait / dit. C’est valable pour nos stagiaires, mais aussi pour les équipes. C’est parfois déstabilisant parce que cela oblige à sortir de sa zone de confort et à s’exposer.

On parle de l’acceptation large de l’autre et de ses différences ou de sa singularité. On va aussi chercher à se donner une autre manière de regarder le monde. Quand c’est ouvert, cela signifie aussi que l’énergie circule, y compris dans la pédagogie et le management. On n’hésite pas à partager. On accompagne facilement les nouveaux venus. Chez MHD, on arrive à vivre dans le non-jugement et l’acceptation. C’est suffisamment rare pour qu’on l’affirme parce que cela demande une rigueur et une détermination quotidienne. Une des marques de fabrique de MHD, c’est la croyance que, quelle que soit la personne, si elle en a le désir sincère, elle pourra arriver à devenir coach ou psychopraticien. 

Nous nous challengeons tous et nous challengeons ceux que nous accompagnons. On fait en sorte de sortir d’une zone de confort. En pédagogie, on crée un “déséquilibre dynamique pour qu’il se passe quelque chose”. En obligeant l’apprenant à retrouver un équilibre, nous permettons le processus d’apprentissage. Avec l’exigence d’être dans le juste déséquilibre et de créer un espace sécurisant pour que cela ait lieu dans de bonnes conditions. Challenger c’est prendre des risques et essayer autre chose.

Nous aimons rencontrer et échanger. Nous favorisons l’intelligence collective et l’apprentissage par l’expérience du groupe. Ce qui est important pour nous, c’est d’être en lien avec ce collectif que constitue l’école. Parfois, on a même l’impression de former une famille ou une tribu. On peut compter les uns sur les autres. Nous sommes autant que possible dans le non-jugement.

C’est ce qui permet de mieux incarner nos valeurs. C’est une compétence fondamentale, mais ça n’est pas une valeur. Pour nous, le sujet n’est pas de faire référence à l’histoire du client ou du stagiaire à travers une approche causaliste pour expliquer une situation actuelle ; mais plutôt d’identifier, de conscientiser et de repérer les ressources qui peuvent lui manquer et comment il peut les trouver. C’est aussi l’essence de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) qui est le cadre de référence dans lequel nous pratiquons notre métier.

Responsabilité

Nous formons des personnes à pratiquer un métier dans lequel elles sont seules, c’est-à-dire en tête-à-tête avec leur groupe ou  leurs clients. La responsabilité est une notion qui touche à l’éthique et au cadre légal. Avec la responsabilité, on sort de la passivité. On s’engage. Il y a une idée de rendre des comptes et d’assumer ce qu’on fait / dit. C’est valable pour nos stagiaires, mais aussi pour les équipes. C’est parfois déstabilisant parce que cela oblige à sortir de sa zone de confort et à s’exposer. 

Ouverture

On parle de l’acceptation large de l’autre et de ses différences ou de sa singularité. On va aussi chercher à se donner une autre manière de regarder le monde. Quand c’est ouvert, cela signifie aussi que l’énergie circule, y compris dans la pédagogie et le management. On n’hésite pas à partager. On accompagne facilement les nouveaux venus. Chez MHD, on arrive à vivre dans le non-jugement et l’acceptation. C’est suffisamment rare pour qu’on l’affirme parce que cela demande une rigueur et une détermination quotidienne. Une des marques de fabrique de MHD, c’est la croyance que, quelle que soit la personne, si elle en a le désir sincère, elle pourra arriver à devenir coach ou psychopraticien.

Challenge

Nous nous challengeons tous et nous challengeons ceux que nous accompagnons. On fait en sorte de sortir d’une zone de confort. En pédagogie, on crée un “déséquilibre dynamique pour qu’il se passe quelque chose”. En obligeant l’apprenant à retrouver un équilibre, nous permettons le processus d’apprentissage. Avec l’exigence d’être dans le juste déséquilibre et de créer un espace sécurisant pour que cela ait lieu dans de bonnes conditions. Challenger c’est prendre des risques et essayer autre chose.

Sens du collectif

Nous aimons rencontrer et échanger. Nous favorisons l’intelligence collective et l’apprentissage par l’expérience du groupe. Ce qui est important pour nous, c’est d’être en lien avec ce collectif que constitue l’école. Parfois, on a même l’impression de former une famille ou une tribu. On peut compter les uns sur les autres. Nous sommes autant que possible dans le non-jugement.

Connaissance de soi

C’est ce qui permet de mieux incarner nos valeurs. C’est une compétence fondamentale, mais ça n’est pas une valeur. Pour nous, le sujet n’est pas de faire référence à l’histoire du client ou du stagiaire à travers une approche causaliste pour expliquer une situation actuelle ; mais plutôt d’identifier, de conscientiser et de repérer les ressources qui peuvent lui manquer et comment il peut les trouver. C’est aussi l’essence de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) qui est le cadre de référence dans lequel nous pratiquons notre métier.

PARLEZ-NOUS DE VOTRE PROJET DE FORMATION !