fbpx
Logo MHD simple

Le RNCP : c’est quoi au juste ?

Le RNCP c'est quoi ?
Publié le 25.10.2022

A l’heure où de nouvelles formations plus ou moins sérieuses fleurissent chaque jour, il est normal de se poser la question de la légitimité des différentes certifications auxquels celles-ci peuvent mener. C’est en grande partie le rôle du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Mais qu’est-ce que le RNCP au juste, quelle est la valeur d’un tel titre et comment savoir si ma formation y est inscrite ? C’est ce que nous allons voir tout de suite !

Le titre RNCP : qu’est-ce que c’est ?

Si vous vous êtes toujours demandé ce qu’était le RNCP, sachez qu’il n’aura bientôt plus aucun secret pour vous ! Le RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles), créé en 2002 est le répertoire où sont enregistrées les formations permettant une reconnaissance par l’état et une validation des compétences acquises qui sont nécessaires à l’exercice d’activités professionnelles. Les formations comprises dans le RNCP apprennent donc un métier. Ces certifications reposent sur la qualité des enseignements dispensés et leur adéquation avec la réalité du terrain !

Il est important de bien faire la différence avec le RS (registre spécifique) qui contrairement aux certifications RNCP n’apprend pas un métier mais permet de monter en compétence ou de se spécialiser dans un domaine spécifique. Le RNCP et le RS sont donc deux répertoires complémentaires mais assez différents l’un de l’autre. Le premier visant donc à certifier des compétences professionnelles tandis que le second vise à certifier des compétences complémentaires.

Quels sont les types de formations inscrites au RNCP ?

Parmi les formations inscrites au RNCP, on retrouve 3 principaux groupes :

  1. Les titres à finalité professionnelles délivrés au nom de l’état (ministère de l’éducation nationale ou de l’emploi par exemple)
  2. Les certificats de qualification professionnelle (CQP) créés par diverses branches
  3. Les autres titres à finalité professionnelle dont le niveau est reconnu par l’état
Titre RNCP

Quelle est la valeur d’un titre RNCP ?

Tout d’abord, il est important de comprendre que l’obtention d’un titre certifié au RNCP ne rend pas nécessairement meilleur ou plus compétent qu’une personne qui posséderait un titre non certifié.

Cependant, un titre RNCP étant reconnu sur l’ensemble du territoire national ainsi que dans la plupart des pays de l’Union Européenne, il facilite l’accès à l’emploi, la poursuite d’études mais également la mobilité professionnelle. C’est aussi un gage supplémentaire de crédibilité et de compétences pour les entreprises lorsqu’elles cherchent à recruter un salarié ou un intervenant. C’est dans ces différents cas qu’un titre certifié par l’état prend tout son sens.

Quelle est la différence entre un titre RNCP et un diplôme ?

Le mot diplôme, souvent employé à tort et à travers, est souvent utilisé pour faire référence indépendamment à un diplôme, à un titre ou à une certification. Généralement, un diplôme atteste d’un niveau et d’un parcours d’étude (scolaire ou universitaire). Le titre RNCP quant à lui s’attache principalement à une fonction (par exemple le titre de Coach en entreprise ou d’ingénieur). Les diplômes délivrés par l’état via un ministère vont apporter un niveau reconnu académiquement, tandis que les certifications RNCP vont attester d’un niveau de compétence reconnu dans le domaine professionnel.

Les différents niveaux de RNCP

Afin de mieux appréhender les différents titres, les certifications RNCP ont été classées par niveaux (le niveau 1 étant le plus élevé et le niveau 5 le plus faible).

Voici ce classement :

  • Niveau 1 RNCP : BAC +5 et plus (master, ingénieurs etc.)
  • Niveau 2 RNCP : BAC +3/4 (bachelor, licences, M1, etc.)
  • Niveau 3 RNCP : BAC +2 (BTS, DUT, etc.)
  • Niveau 4 RNCP : BAC
  • Niveau 5 RNCP : CAP BEP

Niveau 2 RNCP : BAC +3/4 (bachelor, licences, M1, etc.)

Niveau 3 RNCP : BAC +2 (BTS, DUT, etc.)

Niveau 4 RNCP : BAC

Niveau 5 RNCP : CAP BEP

Ces niveaux ont ensuite été remaniés de la façon suivante (les deux types de classement sont encore utilisés conjointement aujourd’hui) :

  • Niveau 1 : Maîtrise des savoirs de base
  • Niveau 2 : Capacité à effectuer des activités courantes et à résoudre des problèmes simples en mobilisant des savoirs-faire professionnels en suivant des consignes données dans un cadre structuré.
  • Niveau 3 : CAP
  • Niveau 4 : BAC
  • Niveau 5 : BAC +2
  • Niveau 6 : Licence
  • Niveau 7 : Master / MBA / Executive MBA
  • Niveau 8 : Doctorat / DBA / PhD

Niveau 3 : CAP

Niveau 4 : BAC

Niveau 5 : BAC +2

Niveau 6 : Licence

Niveau 7 : Master / MBA / Executive MBA

Niveau 8 : Doctorat / DBA / PhD

Il est important de noter que le niveau RNCP d’un titre n’est pas forcément gage du sérieux de la formations et qu’un titre de niveau 2 ou même de niveau 3 n’est pas nécessairement inférieur à un titre de niveau 1. En effet, le classement des différentes certifications est amené à changer régulièrement par décision de l’état. C’est notamment le cas de certains titres dans le domaine du coaching qui sont récemment passés du niveau 1 au niveau 2.

Il est important de noter que le niveau RNCP d’un titre n’est pas forcément gage du sérieux de la formations et qu’un titre de niveau 2 ou même de niveau 3 n’est pas nécessairement inférieur à un titre de niveau 1. En effet, le classement des différentes certifications est amené à changer régulièrement par décision de l’état. C’est notamment le cas de certains titres dans le domaine du coaching qui sont récemment passés du niveau 1 au niveau 2.

Si vous souhaitez devenir coach et suivre une formation de qualité reconnue par l’état:

Les avantages de suivre une formation certifiée au RNCP

Dans quels cas le RNCP est-il indispensable ?

Comme nous l’avons vu, les certifications RNCP apportent un gage supplémentaire de professionnalisme et de sérieux. Bien que certaines formations non certifiées soient de très bonne qualité, il est dans certains cas INDISPENSABLE de suivre une formation inscrite au RNCP. C’est par exemple le cas si vous souhaitez poursuivre des études par la suite (certaines formations exigeant impérativement un titre RNCP dans leurs conditions d’entrée par exemple) ou si vous souhaitez faire reconnaitre votre diplôme à l’étranger ou obtenir une équivalence. Si vous êtes dans l’un de ces cas, il est très fortement recommandé de sélectionner une formation qui est présente sur ce registre afin d’être certain que votre diplôme et vos compétences seront reconnues dans la suite de votre parcours.

Toutes les formations / écoles sont elles inscrites au RNCP ?

Non ! Toutes les formations ne sont pas inscrites au RNCP bien que tous les établissements privés ou publics puissent demander l’inscription de leur formation sur ce registre. Cependant, en France, plus de 4000 formations sont actuellement certifiées au RNCP.

Attention, une école ou un centre de formation ne peut pas être “inscrit au Registre National des Certifications Professionnelles”. Ce sont bien les formations elles-mêmes qui doivent être certifiées et qui permettent alors d’obtenir un titre RNCP.

Certification RNCP

Il est également important de noter que dans le cas où une formation serait retirée du Registre National des Certifications professionnelles, la fiche de celle-ci reste consultable sur le registre et les personnes ayant précédemment obtenus cette certification pourront toujours faire valoir leurs compétences. Il n’y a donc pas de risque de ce côté là !

Pour qu’une formation puisse être certifiée au RNCP, les organismes souhaitant obtenir l’enregistrement d’une de leur formation devront déposer un dossier comportant différents éléments comme une identification précise de la certification, les référentiels d’activités, de compétences et d’évaluation. Ce dossier sera ensuite analysé par France Compétence qui s’assurera de la légitimité et du sérieux de la formation.

Cette inscription au registre est ensuite valable 5 ans avec possibilité de renouvellement. Pour les établissement, proposer des formations inscrites au RNCP permet d’assurer aux étudiant une certaine qualité d’enseignement et de grandement valoriser leur image.

Toutes les certifications n’ont pas forcément intérêt à être inscrites aux RNCP c’est par exemple le cas des remises à niveau.

Comment savoir si une formation est inscrite au RNCP ?

Pour savoir si une formation est inscrite au RNCP, il suffit de consulter le site https://www.francecompetences.fr/ .

On y retrouve les descriptifs des différentes formations inscrite au RNCP, les activités visées, le secteur d’activité, les éléments de compétences compris dans la formation, les modalités d’accès ou encore le niveau d’étude correspondant.

Nos formations inscrites au RNCP

Chez MHD formation, il nous a toujours tenu à cœur de proposer des formations de qualité (qu’elles soient reconnues au RNCP ou non), nous avons beaucoup œuvré à la reconnaissance des métiers de coach et de formateur notamment à travers la création du premier syndicat des métiers de l’accompagnement : le SIMACS (Le Syndicat Interprofessionnels des Métiers de l’Accompagnement, du Coaching et de la Supervision). Nous sommes très attachés à la légitimité de ces métiers. Cela passe aujourd’hui par le RNCP mais nous sommes convaincus que la performance et l’efficacité professionnelle dépasse le titre de l’état.

Voici nos formations inscrites au RNCP (il suffit de cliquer sur le nom d’une d’entre-elles pour en savoir plus) :

Les avantages des titres RNCP pour les intervenants

Avantages pour les interventions en entreprise des coachs et formateurs

Le RNCP est particulièrement demandé dans le monde de l’entreprise, notamment pour les métiers de l’accompagnement, en effet, les équipes de direction vont généralement demander aux intervenants d’avoir une formation certifiée. Pour eux cela permet de garantir la qualité des intervenants extérieurs et de s’assurer de leurs compétences ainsi que de leur professionnalisme.

A ce jour, le RNCP reste le moyen privilégié pour sélectionner les coachs et les formateurs mais le coaching est un métier nouveau et il est tout à fait possible que dans quelques années l’état décide de supprimer le titre. Pour rappel, comme nous l’avons vu plus haut, si le titre est supprimé du registre, la fiche RNCP reste consultable et le diplôme conserve sa valeur.

Du côté de l’intervenant, suivre une formation certifiée permet de mettre en avant une certaine légitimité dans ses interventions même si il est tout à fait possible de travailler avec des entreprises moins regardante sur le titre RNCP. En tant que professionnel de l’accompagnement, les questions à vous poser sont les suivantes : est-ce que mes futurs clients me demandent cette certification ? ai-je pour projet d’exercer à l’étranger ou de poursuivre mes études ?

Les modalités de sélection des intervenants par les entreprises ainsi que les titres inscrits au RNCP sont amenés à évoluer régulièrement. Il est donc important de ne pas uniquement s’appuyer sur la valeur du titre (bien que celle-ci soit réellement présente), mais également de suivre une formation sérieuse et soutenue afin de développer une légitimité, une forte confiance en ses compétences et une maîtrise de ses interventions.

Parallèlement, il est important d’acquérir de solides connaissances sur les bases du marketing et de la vente afin de savoir se mettre en avant vis à vis de la concurrence. L’objectif étant d’être libre et de ne pas dépendre d’un système (RNCP, client unique ou autre) qui, si il venait à changer, mettrait à mal votre future carrière professionnelle. Il est également crucial de souligner l’importance de l’implication de l’apprenant dans sa formation, en effet, il ne suffit pas de se reposer sur un titre RNCP pour faire carrière dans le domaine de l’accompagnement, le sérieux avec lequel sera suivi la formation, la pratique délibérée des compétences acquises au cours de celle-ci ainsi qu’une formation continue suite à l’obtention du titre certifié, permettra d’assurer à l’intervenant la pérennité de son activité.

Pour conclure, obtenir un titre certifié RNCP permet d’acquérir une expertise reconnue par l’état en France et dans de nombreux pays de l’union européenne ce qui est indispensable pour les personnes souhaitant exercer à l’étranger ou poursuivre leurs études. En revanche le niveau de compétence d’un professionnel quel qu’il soit n’est pas uniquement lié à la reconnaissance de son titre mais également aux capacités qu’il aura développé par son implication dans le processus de formation et par l’expérience pratique.

Si vous souhaitez devenir formateur indépendant :

laptop-phonewheelchairearth